Passer au contenu principal

Les glaçons, les digues de glace et votre toit

Les glaçons, les digues de glace et votre toit

Bien que les glaçons suspendus à votre toit puissent donner du cachet à votre domicile, ils sont aussi à l’origine de véritables problèmes. Les glaçons signalent souvent la présence d’une digue de glace sur votre toit et celle-ci peut causer des dommages importants aux bardeaux, à l’isolation, aux murs intérieurs de votre maison ainsi qu’à vos biens personnels. Dans les cas extrêmes, l’intégrité structurelle de votre maison pourrait être menacée.

Qu’est-ce qu’une digue de glace?

Les digues de glace sont de grosses accumulations qui pendent du toit ou des gouttières. Indices suggérant la présence potentielle d’une digue :

  • La neige fond, mais il existe néanmoins une traînée de glace ou de neige sur l’avant-toit qui ne s’écoule pas.
  • De gros glaçons pendent à l’avant-toit.
  • De l’eau s’égoutte du soffite ou des gouttières.
  • Les bardeaux semblent usés ou décolorés sur le débord de toit.
  • Les bardeaux ont des bosses ou des dépressions le long de la bordure du toit.
  • Les murs intérieurs ou les plafonds affichent des signes visibles de dégâts causés par l’eau, sous l’avant-toit.

Il faut aussi savoir que la présence de digues de glace n’entraîne pas nécessairement la formation de glaçons en bordure du toit. Il faut donc demeurer vigilant(e).

Comment les digues de glace se forment-elles?

Les digues de glace se forment lorsqu’il y a une importante accumulation de neige sur le toit. Si la température du comble est au-dessus du point de congélation, cela réchauffe le support de couverture et entraîne la fonte de la neige recouvrant les bardeaux. L’eau coule alors le long d’une partie du toit plus fraîche (en général, le long du débord de toit et de l’avant-toit) et gèle. Il se forme alors une petite digue de glace qui devient progressivement plus massive quand la neige fondue gèle de nouveau. Tôt ou tard, l’eau s’accumule derrière la digue, s’infiltre sous les bardeaux et se met à couler à travers la couverture, sur la surface habitable en dessous.

Le problème s’aggrave à mesure que la neige et la neige fondante accumulées soulèvent les bardeaux et délogent les clous. L’eau peut alors pénétrer jusqu’au comble par les perforations laissées par les clous et les petites fissures, s’infiltrer dans le matériau d’isolation et se frayer un chemin dans les murs et à travers le plafond. L’intérieur de votre maison et vos biens personnels subissent alors des dommages. Si la fuite n’est pas évidente, plusieurs années peuvent passer avant que vous ne remarquiez de la moisissure ou de la pourriture sur le bois.

Si vous suspectez la présence d’une digue de glace

Si vous croyez qu’une digue de glace s’est déjà formée sur votre toit, il serait préférable d’y retirer immédiatement toute neige tombée afin d’éviter qu’elle ne s’accumule.

Un râteau de toit ou un long balai à poils rigides peuvent être utilisés pour enlever la neige d’un toit plat ou à faible pente, surtout quand ils vous permettent de demeurer au sol. Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour effectuer le travail.

Comment réduire les risques de formation de digues de glace?

Voici quelques façons d’éviter ou de minimiser le risque de formation de digues de glace l’an prochain :

  • Enlever les feuilles et autres débris naturels obstruant les gouttières et les tuyaux de descente pluviale
  • Repérer les zones dégageant une perte de chaleur sous le toit et bien les isoler, sans oublier les conduits de chauffage.
  • Ne pas oublier de vérifier le système d’échappement. S’assurer que tous les conduits des salles de bain, de la cuisine et des autres pièces s’échappent à l’extérieur, et non dans votre grenier.
  • Veiller à ce que la circulation d’air sous le toit soit adéquate et continue (plus l’air y est frais, moins il se produit de fonte et de nouveau gel sur votre toit).
  • Faire inspecter le solin de cheminée et le toit par un professionnel, faire les réparations nécessaires ou remplacer la toiture.

Avez-vous des questions au sujet de votre toit? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires dans l’espace ci-dessous.