Passer au contenu principal

Problème avec le système de freinage de votre véhicule

Problème avec le système de freinage de votre véhicule

Quand on est au volant de son véhicule, on s’attend toujours à ce que tout fonctionne comme à l’habitude. Cela dit, ce n’est pas toujours le cas et certaines situations, quoique rares, demandent de bons réflexes. Si vous avez un problème avec le système de freinage et que les freins cessaient de fonctionner, par exemple, sauriez-vous comment réagir?

Quelques conseils pour immobiliser votre véhicule de la façon la plus sécuritaire possible en cas de défaillance du système de freinage 

Restez calme

En général, on se rend compte d’un problème avec le système de freinage lorsqu’on appuie sur la pédale des freins et que rien ne se produit. Dans certains véhicules, un témoin lumineux apparaît sur le tableau de bord en guise d’avertissement – ne le négligez pas! Lorsque les freins ne répondent pas, il faut d’abord rester calme. Plus facile à dire qu’à faire, vous direz. Cependant, il est essentiel de garder votre sang-froid pour prendre de bonnes décisions. Paniquer pourrait au contraire vous pousser à poser des gestes brusques et irréfléchis, lesquels risquent de mettre votre sécurité ainsi que celle de tous les autres passagers en danger.

Gardez vos distances, freinez tôt et réessayez

Afin d’être certain de pouvoir freiner en tout temps, laissez toujours amplement d’espace entre votre véhicule et celui qui vous précède, et ralentissez tôt à l’approche d’un feu rouge, d’un arrêt ou d’autres véhicules immobilisés dans la circulation. Un freinage tardif ne vous permettra pas de tenter des techniques d’arrêt supplémentaires. Si vous avez commencé à freiner et que vous vous rendez compte que le système de freinage défaille, ne laissez pas tomber tout de suite. « Pompez » la pédale de frein en appuyant sur celle-ci de façon intermittente. Ceci aura pour effet d’augmenter la pression à l’intérieur du circuit de freinage, ce qui pourrait réanimer les freins. De plus, vous avertirez par le fait même les conducteurs derrière vous que vous êtes en train d’essayer de vous arrêter, car vos feux de freinage s’allumeront au rythme de vos coups de frein.

Utilisez le frein à main

Si les freins de service ne suffisent pas pour immobiliser votre véhicule, actionnez graduellement (afin de réduire le dérapage au minimum) le frein auxiliaire, c’est-à-dire le frein à main, qu’on appelle aussi frein de stationnement. Chaque véhicule est équipé d’un frein à main. Malheureusement, si ce dernier n’est pas utilisé régulièrement quand le véhicule est stationné, il se peut qu’il ne fonctionne pas en cas d’urgence. Le câble qui le compose risque alors de se coincer ou de se distendre. Pour assurer le bon fonctionnement de votre frein à main, utilisez-le chaque fois que vous vous garez et demandez à ce qu’on l’ajuste quand vous faites inspecter les freins.

Rétrogradez de vitesse

Vous avez appliqué les freins, les avez « pompés » et avez essayé le frein à main, mais rien n’y fait. En réalité, seulement quelques secondes se sont écoulées à ce stade, même si ces instants critiques vous ont probablement paru une éternité. Et maintenant? Que votre véhicule soit équipé d’une transmission automatique ou manuelle, il vous faut rétrograder pour passer à la vitesse la plus basse aussi vite que possible. En principe, passer aux vitesses inférieures contribuera à ralentir le véhicule, mais ne vous permettra pas nécessairement de l’arrêter. Cependant, si vous êtes sur une route tranquille, ce pourrait être suffisant pour vous permettre de dévier en direction d’un endroit sécuritaire où terminer votre décélération.

N’abandonnez jamais

Vous avez tout essayé, sans succès, et vous vous approchez d’autres véhicules immobilisés dans la circulation ou d’un groupe de piétons. Que faire? Allumez vos feux de détresse et klaxonnez pour avertir les autres, puis repérez un endroit dégagé vers lequel vous diriger pour causer le moins de dommages possible, comme un stationnement vide, un champ ou une voie libre. Peu importe l’endroit, l’idée est d’avoir suffisamment d’espace pour parvenir à freiner tout en évitant de mettre votre vie et celle des autres en danger et, si possible, éviter d’endommager votre véhicule. De tous les maux, choisissez le moindre. Si détruire un magnifique jardin vous permet d’éviter le pire, n’hésitez pas.

REMARQUE : Bien qu’éteindre le moteur puisse sembler une bonne idée, ce n’est pas le cas. Vous éteindriez alors la servodirection et auriez plus de difficulté à manœuvrer vers un endroit sécuritaire. Il vous serait également impossible de faire remonter la pression dans le circuit de freinage en « pompant » la pédale de frein. Éteignez le moteur seulement une fois le véhicule complètement arrêté.

Après avoir réussi à immobiliser complètement le véhicule, et ce, le plus sécuritairement possible, faites-le remorquer au garage le plus près pour faire inspecter et réparer les freins. Ne reprenez pas le volant avant d’avoir la certitude que votre système de freinage est en bon état. Faire inspecter régulièrement les freins est un bon moyen de réduire les risques qu’une telle situation survienne.