Comment vérifier l’usure des pneus de votre véhicule – 4 astuces

Sur la route

Comment vérifier l’usure des pneus de votre véhicule – 4 astuces

Vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais vos pneus essaient de vous dire quelque chose. Tout ce que vous avez à faire pour capter le message est de prendre le temps, tous les quelques milliers de kilomètres, d’examiner l’usure des pneus de votre voiture. Commencez par les pneus avant et arrière pour évaluer l’usure de la bande de roulement. Chaque trace d’usure peut vous en dire long, et pas seulement sur l’état de ces derniers, mais aussi sur l’état des différentes composantes du véhicule. Vous pouvez ainsi vérifier le réglage de la géométrie du véhicule et déceler de potentiels problèmes de suspension.

Voici quatre traces courantes d’usure des pneus et leur signification.

1. Usure sur les côtés

Si les rainures des deux côtés du pneu semblent usées de façon égale, tandis que les rainures du centre paraissent beaucoup moins détériorées, il se pourrait bien que votre pneu ne soit pas suffisamment gonflé. Le fait de ne pas respecter la pression recommandée par le fabricant (laquelle est précisée dans le manuel du propriétaire et, sur certaines voitures, sur le montant de la portière) demeure l’une des causes les plus courantes d’une usure des pneus inégale. Comme le milieu du pneu est alors incurvé vers l’intérieur, les côtés sont davantage en contact avec la route. Sous-gonflés, les pneus sont moins efficaces (entraînant une plus grande consommation de carburant) et offrent une moins bonne adhérence, étant donné que la bande de roulement ne touche pas complètement à la chaussée.

2. Usure au centre

À l’inverse, si les rainures sur le centre de la bande de roulement sont plus usées que celles sur les côtés, c’est signe que le pneu est surgonflé. Trop rempli d’air, le pneu se renfle et adhère à la route en son milieu seulement plutôt que de répartir le contact sur l’ensemble de sa surface causant une usure des pneus prématurée. Ici encore, l’important est de respecter les spécifications du fabricant et de réduire la pression en fonction des recommandations.

3. Usure sur le côté extérieur ou intérieur

Une usure plus marquée sur un seul côté du pneu (soit l’intérieur ou l’extérieur) signifie généralement que le train avant est déréglé. Lorsque vous roulez à une certaine vitesse, l’orientation incorrecte du pneu fait en sorte qu’un côté de celui-ci est davantage en contact avec la chaussée, tandis que l’autre côté adhère moins au sol parce qu’il supporte un poids moindre. Faites faire le réglage de la géométrie de votre voiture par un professionnel pour régler le problème avant que l’usure des pneus ne les rende inutilisables.

4. Plaques d’usure ou usure en biais

Des éraflures sur l’ensemble de la surface du pneu ou à certains endroits découlent en général d’un problème de suspension. Ainsi, il se peut que le pneu « saute » sur la chaussée dans certaines situations de conduite. Autrement dit, le pneu ne reste pas en contact constant avec la route. Ce peut être la faute d’un mauvais amortisseur, d’un ressort défectueux ou d’une articulation défaillante à l’intérieur de la suspension. On parle aussi de feathering, en anglais. Prenez rendez-vous avec un mécanicien le plus tôt possible pour diagnostiquer le problème et le régler avant que les choses ne s’aggravent.

 

Examinez régulièrement vos pneus pour détecter et lire les signes d’usure. Non seulement vous favoriserez votre sécurité routière, mais serez de plus en mesure de déterminer la durée de vie restante de vos pneus et ainsi mieux planifier leur remplacement.