Passer au contenu principal

Les tops conseils d’entretien du printemps pour votre maison

Après un hiver long, froid, enneigé et interminable, tout le pays est enfin prêt à accueillir le printemps. Même si les corvées autour de la maison ne sont probablement pas votre priorité, un entretien de routine pourrait prévenir les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Mais surtout, un entretien printanier vous aidera à garder votre propriété dans le meilleur état possible.

Entretien intérieur de la maison

Ménage du printemps et inspection

Le grand ménage du printemps, c’est une tradition chez nous ! Un moment qui nous permet de porter une attention spéciale aux pièces et endroits qui pourraient avoir été négligés durant l’hiver. En plus de retirer les toiles d’araignées et boules de poussières sous le lit, prenez soin de bien vérifier la présence de risques potentiels dans ces espaces cachés :

  •     Déplacez la machine à laver. Vérifiez les boyaux d’entrée et de sortie. Au fil du temps, ces boyaux et connecteurs se détériorent, ce qui augmente le risque de fuites ou de rupture pendant un cycle de lavage. Vérifiez la présence d’usure et remplacez les pièces au besoin.
  •     Pendant que vous y êtes, déplacez aussi la sécheuse. Nettoyer bien comme il faut le conduit d’air. La charpie (peluche) peut se faufiler par la trappe et se rendre aux conduits. L’obstruction de ceux-ci peut bloquer la circulation d’air, augmenter la chaleur et, potentiellement, provoquer un incendie.
  •     Les choses peuvent s’accumuler durant l’hiver, particulièrement après le congé des fêtes. Prenez-vous toujours le temps de ranger les décorations en bonne et due forme ? Un pêle-mêle d’objets empilés dans une même pièce peut constituer un risque d’incendie. Profitez de votre ménage du printemps pour remettre de l’ordre dans votre coin de rangement et dans les autres endroits où les choses ont tendance à s’accumuler. Si votre propriété est pourvue d’un garage, pensez à investir dans un système de rangement qui fera respirer toutes les pièces de la maison.

Nettoyage et test des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone

Certains fabricants recommandent de nettoyer ces alarmes de la poussière qui pourraient les obstruer. Si le manufacturier suggère de le faire, passer doucement l’aspirateur à l’intérieur du compartiment à piles. Utilisez un accessoire d’embout de type brosse. Une nouvelle pile devrait être installée au moins une fois par année (deux fois est encore plus prudent). Si vous ne pouvez vous souvenir de la dernière fois où vous l’avez fait, c’est maintenant ou jamais !

Si le détecteur est branché par électricité, fermez le fusible et passez l’aspirateur vis-à-vis les trappes d’aération. Une fois que vous avez terminé, rétablissez le courant et testez le détecteur.

Les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone sont sujets à l’usure. Si vous pensez que le vôtre a plus de dix ans, remplacez-le par un nouveau

Nettoyage et réparation des moustiquaires.

La saison des fenêtres grandes ouvertes est presque arrivée ! À condition qu’elles laissent passer l’air frais ! L’entreposage inadéquat, les tempêtes hivernales et le vent peuvent endommager les moustiquaires. Le ménage du printemps est le moment idéal pour les examiner et changer ceux doivent être remplacés. Selon le niveau de saleté, vos moustiquaires peuvent être passés à l’aspirateur ou lavés à l’eau chaude et savonneuse, puis rincés.

Remplacement du filtre d’air conditionné

Plus que quelques semaines avant le temps chaud ! Assurez-vous que votre climatiseur est prêt. Un nouveau filtre optimisera l’efficacité de votre appareil.

Entretien printanier : l’extérieur !

Vérification de toit et bardeaux

Les bourrasques de vent, l’accumulation de neige, les fortes pluies et même le soleil peuvent endommager le toit et les bardeaux de votre maison. N’hésitez pas à engager un professionnel pour les examiner. Les pièces fissurées, déformées ou desserrées doivent être remplacées. Faites aussi vérifier les joints autour des évents de plomberie, des puits de lumière et des cheminées.

Nettoyage des gouttières

Vous les avez pourtant nettoyés l’automne passé n’est-ce pas ?! Pourtant, même l’hiver, feuilles et débris peuvent s’accumuler dans les gouttières et tuyaux. Assurez-vous que votre installation est prête à faire face aux importantes averses printanières. Ouvrez l’œil pour déceler les fuites ou les pièces desserrées qui pourraient causer une infiltration d’eau. Assurez-vous que l’eau des gouttières est dirigée loin des fondations de la maison.

Vérification des joints de portes et fenêtres

Le froid peut provoquer des fissures ou faire durcir les agents de calfeutrage autour des portes et fenêtres. Faites une inspection des joints et remplacez-les au besoin. Une étanchéité adéquate prévient non seulement l’infiltration d’eau, mais maximise aussi l’efficacité de votre climatiseur (de même que le chauffage en hiver).

Réparation du revêtement et des moulures

Vérifiez que les revêtements et les moulures de votre propriété n’ont pas été endommagés par la rigueur de l’hiver. Si les murs extérieurs de votre maison sont fait de briques ou de stucco, essayez de repérer là où le mortier est émietté ou détérioré. Si vous trouvez un problème, contactez un professionnel qui effectuera une réparation ou le remplacement.

Entretien de l’unité extérieure du climatiseur

Ayez recours aux services d’un professionnel qualifié pour nettoyer et entretenir l’unité extérieure d’air conditionné. Les appareils propres fonctionnent plus efficacement et un entretien annuel gardera votre climatiseur au maximum de sa performance.

Maintenant que l’entretien de votre maison est à jour, sortez et profitez du temps chaud l’esprit tranquille !