Passer au contenu principal

Cinq mythes courants au sujet de l’assurance voyage

Cinq mythes courants au sujet de l’assurance voyage

Les Canadiens ont la chance de bénéficier de régimes provinciaux d’assurance maladie. Cependant, il faut savoir que ces régimes ne voyagent pas vraiment avec les personnes qu’ils couvrent! Les coûts liés à la prestation de soins médicaux à l’extérieur de la province de résidence peuvent être élevés. Pour éviter les mauvaises surprises en cas de maladie ou de blessures, il vaut mieux se procurer une assurance voyage. En plus de couvrir le coût des visites médicales d’urgence, du transport ambulancier et des médicaments d’ordonnance, un assureur de confiance offrira le soutien et l’encadrement de ses conseillers à sa clientèle en cas de besoin.

Voici cinq mythes courants au sujet de l’assurance voyage. Départissons le vrai du faux.

Mythe 1 : Mon régime provincial d’assurance maladie couvrira le coût des soins médicaux si je suis malade ou si je me blesse à l’étranger. Je n’ai donc pas besoin de me procurer une assurance voyage.

C’est faux. Les régimes provinciaux d’assurance maladie couvrent le coût de beaucoup de soins médicaux s’ils sont prodigués dans la province de résidence. Ils peuvent ne couvrir qu’en partie, ou pas du tout, le coût des soins reçus à l’extérieur des frontières de la province. Et la partie couverte peut même correspondre à moins de 10 % du total des frais déboursés.

Le gouvernement canadien recommande aux voyageurs de se procurer une assurance maladie privée avant de quitter le Canada étant donné le coût élevé des soins hospitaliers d’autres pays. Par exemple, aux États-Unis, le traitement et les soins hospitaliers découlant d’un accident ou d’une urgence médicale coûtent en moyenne 12 000 $ US par jour. La facture peut donc être très salée!

Mythe 2 : Je voyage au Canada. Je n’ai donc pas besoin d’une assurance voyage.

C’est faux. Si vous êtes malade ou blessé(e) dans une autre province canadienne, votre régime provincial d’assurance maladie peut ne couvrir qu’une partie de vos frais médicaux. Vous devrez payer vous-même la différence, à moins que vous ne possédiez une assurance voyage. Une telle assurance couvrira le coût du transport ambulancier, des médicaments d’ordonnance, des appareils médicaux et même du déplacement d’un membre de votre famille pour qu’il soit à vos côtés.

Mythe 3 : Ma carte de crédit me fournit une assurance voyage pour mes déplacements à l’étranger.

Cette affirmation peut être vraie, car de nombreuses cartes de crédit comprennent une assurance voyage. Cependant, il est essentiel d’en comprendre les dispositions. Cette assurance peut ne pas convenir à vos besoins et vous laisser sans protection dans certains cas. Elle peut aussi être assortie de conditions.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Ai-je besoin de payer en tout ou en partie le voyage avec ma carte de crédit pour bénéficier d’une couverture d’assurance? Y a-t-il un montant minimum requis?
  • L’assurance voyage s’applique-t-elle uniquement au détenteur de la carte?
  • Y a-t-il une limite à l’égard du nombre de jours de voyage?

Utilisez ce questionnaire pour comparer les protections offertes par l’assurance de votre carte de crédit et celles offertes par l’assurance voyage TripMate d’Allstate

Mythe 4 : Mon régime d’avantages sociaux d’employés couvre les soins médicaux. Je n’ai donc pas besoin d’une autre assurance pour me protéger en cas d’accident ou d’urgence durant mon voyage.

Cette affirmation peut être vraie, ce qui est pratique, mais il faut tout de même vérifier que l’assurance maladie de votre régime d’avantages sociaux est suffisante. Comme nous l’avons dit plus haut, à l’étranger, les frais médicaux peuvent être très élevés. Une assurance voyage vous protégera adéquatement si vous en avez besoin.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quel est le montant total d’assurance maladie prévu dans votre régime?
  • Le régime couvre-t-il les membres de votre famille s’ils voyagent sans vous?
  • Le régime couvre-t-il l’annulation ou l’interruption de voyage?
  • Le régime couvre-t-il les frais de déplacement d’une personne pour qu’elle soit à vos côtés si vous êtes hospitalisé(e) durant votre voyage?

Utilisez ce questionnaire pour comparer les protections offertes par votre régime d’avantages sociaux et celles offertes par l’assurance voyage TripMate d’Allstate.

Mythe 5 : Je suis trop âgé(e) pour me procurer une assurance voyage.

C’est faux; si vous n’êtes pas trop âgé(e) pour voyager, vous n’êtes pas trop âgé(e) pour vous procurer une assurance voyage! Cependant, pour être en mesure de prendre des décisions éclairées en la matière, vous avez tout intérêt à demander à votre assureur si ses contrats comportent des restrictions d’âge. Notez que si vous avez 60 ans ou plus et êtes admissibles à une assurance voyage, votre assureur pourrait vous demander de remplir un questionnaire médical.

Soulignons que les troubles médicaux préexistants peuvent avoir une incidence sur l’offre ou l’étendue de la couverture. Pour éviter les mauvaises surprises, abordez le sujet avec votre assureur, notamment en ce qui concerne la période de stabilité requise pour être couvert(e).

Pour des voyages sans souci

Nous espérons que ce texte vous a aidé à mieux comprendre l’assurance voyage et son importance.

N’hésitez pas à utiliser la section des commentaires ci-dessous pour nous poser des questions.