Passer au contenu principal

Cinq conseils pour l’achat d’une première maison

Quoi vérifier avant l'achat d'une première maison ?

Nous avons récemment acheté une nouvelle maison. Ce n’est pas notre première maison, mais comme 10 années sont passées depuis, nous avions l’impression de revivre l’achat d’une première maison. Sans compter que, pour une raison que j’ignore, l’achat et le déménagement m’ont paru plus stressants cette fois-ci. C’est peut-être d’avoir trois enfants qui rendait la perspective plus intimidante, ou le fait que nous allions déménager de façon définitive – dans notre maison pour la vie – et que nous ne voulions pas faire d’erreur! Au bout du compte, je sais que nous avons fait le bon choix. Nous avons décidé de rester dans le même quartier, mais dans une rue que nous trouvons plus plaisante, située juste en face de l’école des enfants. Par-dessus tout, on s’y sent CHEZ NOUS – c’est l’endroit où l’on va se retrouver pour parler, rire, pleurer. Où les moments inoubliables seront nombreux, et les rêves, toujours doux.

Maintenant que j’ai moi-même fait deux fois les démarches pour l’achat d’une maison, je tiens à offrir quelques conseils tirés de ma propre expérience à tous ceux qui entreprennent l’achat d’une première maison.

1. Réfléchissez à la configuration.

Au moment de magasiner les maisons, commencez par fixer le nombre de chambres et de salles de bain que vous aimeriez avoir, ou du moins, le nombre qu’il vous faut absolument. Prévoyez-vous agrandir la famille? Vos enfants partageront ils une chambre? Voulez-vous avoir une salle de bain distincte de celle de vos adolescents? En vous posant ces questions dès le départ, vous vous éviterez des maux de tête plus tard et pourrez faire un tri plus efficace parmi les propriétés sur le marché. Un autre critère important à prendre en compte est la configuration de l’espace. Souhaitez-vous avoir un espace ouvert et rassembleur ou plutôt des pièces fermées pour davantage d’intimité? La maison sera-t-elle assez grande si de nouveaux membres s’ajoutent à la famille? Convient-elle à votre style de vie? Si vous aimez recevoir pour une soirée ou une fin de semaine, par exemple, la maison est-elle assez spacieuse pour accueillir vos invités?

Si vous dénichez une maison qui n’est pas parfaite, mais qui répond à certains de vos critères principaux, songez à la possibilité de la rénover, dans la mesure où un tel investissement est envisageable pour vous. C’est la solution pour laquelle nous avons opté dans le cadre de nos deux achats. Notre nouvelle maison a déjà la grandeur idéale et sa structure est solide, mais comme elle n’a pas été rénovée depuis les années 1950, des travaux devront être effectués avant que nous y emménagions. Nous allons démolir l’intérieur en ne laissant que les montants afin de créer un espace ouvert et ajouter trois salles de bain. Nous allons également renouveler le système électrique, changer la tuyauterie, refaire l’isolation et remplacer les panneaux de plâtre par des cloisons sèches.

 

2. Choisissez soigneusement votre quartier.

Il est essentiel que vous déterminiez le genre d’endroit où vous voulez faire votre nid, que ce soit en banlieue, en ville, en campagne ou dans un quartier où il est facile de circuler à pied. Une fois votre choix fait, je vous recommande de vous familiariser avec le coin avant de prendre votre décision finale.

Voici quelques-unes des questions que nous nous sommes posées avant d’acheter :

  • La maison est-elle sur une rue passante?
  • Est-elle près des services de transport en commun?
  • Y a-t-il beaucoup de jeunes familles dans le coin?
  • Comment sont les écoles où iront les enfants?
  • Y a-t-il un parc ou un autre espace extérieur à proximité?
  • Les voisins sont-ils sympathiques?

Nous savions que nous voulions rester dans la même communauté très unie et demeurer à distance de marche de nos commerces de quartier préférés, mais nous souhaitions aussi nous rapprocher de l’école de nos garçons et d’un parc. Et notre nouvelle maison nous offre le tout!

Bien qu’il soit important de savoir où vous voulez vivre, rester ouvert à d’autres possibilités géographiques peut s’avérer nécessaire, au cas où vous ne trouveriez rien qui soit dans les limites de votre budget à l’endroit que vous aviez choisi.

Un dernier facteur concernant l’emplacement : même si vous achetez une maison en vue de la conserver longtemps, assurez-vous d’avoir la possibilité de la revendre! Demandez-vous si la maison et le quartier ont le potentiel de plaire à de futurs acheteurs. Le mot d’ordre reste définir clairement vos attentes et les compromis que vous êtes prêts à faire avant d’arrêter votre choix.

3. Obtenez une préautorisation!

Réglez la question du financement avant de penser à faire une offre sur une maison. Ainsi, vous saurez ce qui est dans vos moyens et ce qui ne l’est pas. Connaître vos limites vous aidera à faire des offres au bon moment, avec le bon montant, et vous évitera des déceptions si vous savez que vous avez donné votre maximum, en effort et en argent…

4. Faites faire une inspection.

Quand le marché est favorable aux vendeurs, il faut agir rapidement – mais sans sauter d’étape! Si vous pensez avoir trouvé LA maison, mais que le vendeur ne se charge pas de l’inspection, vous gagnerez à payer de votre poche pour ce service avant de faire une offre. Avoir l’avis d’un inspecteur certifié vous apportera une tranquillité d’esprit parce que celui-ci examinera la maison pour détecter tout défaut (ou vice) qui pourrait exiger des réparations tôt ou tard. Ce que vous voulez éviter à tout prix, c’est de découvrir que la maison de vos rêves est infestée de termites, que le toit coule ou que le câblage est défectueux après en avoir fait l’achat.

5. Ne vous découragez pas.

Vous trouverez sans aucun doute la bonne maison pour vous, quitte à y mettre plus de temps que prévu ou à emménager dans un quartier différent de celui auquel vous songiez au départ. Faites appel aux services d’un courtier immobilier en qui vous avez confiance, qui comprend ce que vous cherchez et qui est aussi motivé que vous à le trouver. Un courtier immobilier peut s’avérer un allié de taille et vous fournir de précieux conseils pendant cette période souvent marquée par le stress et l’angoisse. Quand on s’apprête à faire un achat important, pour ne pas dire le plus important de notre vie, il va de soi qu’il faut avoir confiance en la personne que l’on engage. C’est grâce à notre courtier si nous avons trouvé la maison dans laquelle nous habitons et nous lui en accordons tout le mérite encore aujourd’hui. Au départ, nous ne voulions pas chercher dans notre propre quartier parce que nous croyions que tout y était trop cher pour nous. Notre courtier nous a toutefois incités à prendre notre temps et nous a même dissuadés de faire des offres pour des maisons qui finalement ne remplissaient pas vraiment nos critères.

L’achat d’une première maison n’est pas chose facile. Ce n’est ni simple ni rapide. Prendre les décisions nécessaires peut être stressant et émotif, et implique un certain apprentissage. Planifiez, faites vos recherches et entourez-vous d’une bonne équipe pour mettre toutes les chances de votre côté. Que ce soit pour une première maison ou pour la maison où vivre le reste de vos jours, l’aventure est riche en émotions et conduit vers une grande satisfaction. Bonne recherche!