La COVID-19, le SRAS-CoV-2 et vos petits compagnons à fourrure

Par, Jennifer Sperry, D.M.V., vétérinaire-conseil, Pets Plus Us 

Initialement publié sur petsplusus.com

Lorsque le principal sujet aux actualités est un nouveau virus imprévisible, notre instinct nous dicte de nous protéger et de protéger nos proches. Au début d’une épidémie, il est difficile de savoir comment réagir. On se demande : Dans quelle mesure cette nouvelle s’applique-t-elle à nos vies quotidiennes? S’agit-il seulement d’un battage médiatique, ou faut-il réellement modifier notre comportement? Cette maladie représente-t-elle réellement un risque important pour nous-mêmes et nos animaux de compagnie? Ceux-ci peuvent-ils nous exposer à un risque durant la pandémie?

Les coronavirus que nous connaissons

Il existe de nombreuses formes connues de coronavirus qui affectent les humains, les animaux et les oiseaux. Ces virus peuvent causer différents symptômes. La maladie est généralement bénigne, mais peut à l’occasion être sévère, voire mortelle. Certains de ces virus peuvent être transmis d’une espèce à une autre, et de l’animal à l’humain et vice versa. On sait que certains virus de la famille des coronavirus peuvent muter, c’est-à-dire changer leur comportement et leurs espèces hôtes privilégiées. Ces facteurs expliquent pourquoi il est important de surveiller étroitement les nouveaux coronavirus et de faire preuve d’une extrême prudence en matière d’intervention et de contrôle de l’infection.

Les vétérinaires connaissent bien quelques coronavirus qui infectent les chiens et les chats. Le coronavirus entérique canin et le coronavirus entérique félin sont des agents pathogènes assez courants. Ces alphacoronavirus sont éliminés et transmis principalement par les selles. Dans la plupart des cas, les animaux de compagnie infectés ne présentent aucun signe de maladie. De la diarrhée (généralement modérée) peut survenir de façon passagère, particulièrement chez les chiots. Un faible pourcentage de chats infectés par le coronavirus entérique contracteront une maladie chronique plus grave appelée péritonite infectieuse féline.

Il existe des vaccins pour le coronavirus félin et le coronavirus canin. Toutefois, lorsqu’ils examinent l’efficacité des vaccins par rapport à la gravité de la maladie ainsi que les risques de réactions indésirables aux vaccins, la plupart des vétérinaires ne recommandent pas de faire vacciner les animaux de compagnie contre le coronavirus.

Le coronavirus que nous ne connaissons pas

La COVID-19, maladie causée par le coronavirus nouvellement identifié (désormais appelé SARS-CoV-19), est apparue en décembre 2019 à Wuhan, en Chine. Bien que la plupart des personnes infectées aient des symptômes bénins, voire aucun symptôme, une partie importante des patients contractent une pneumonie, ce qui peut être mortel. Les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques sont plus susceptibles de développer des maladies graves. Le virus se propage par des aérosols; des gouttelettes contaminées expulsées du nez ou de la bouche d’une personne infectée, particulièrement lorsqu’elle tousse ou éternue. Les personnes qui sont en contact étroit avec des personnes infectées (membre de la famille ou du ménage, travailleurs de la santé) sont les plus à risque de contracter le virus.

Deux chiens et un chat, vivant chacun avec une personne infectée, ont été déclarés positifs au SRAS-CoV-2. Dans chaque cas, des tests répétés ont donné à penser que les animaux étaient réellement infectés par le virus. Les deux chiens n’ont manifesté aucun signe de la maladie; ils ont été placés en quarantaine jusqu’à ce que les résultats de leurs tests soient négatifs, puis ont été libérés. Le chat a présenté des symptômes respiratoires et de la diarrhée, mais il n’a pas été déterminé si ces symptômes sont liés au virus. À l’heure actuelle, bien que ces cas semblent indiquer que les chiens peuvent être porteurs du SRAS-CoV-2, nous ne savons pas s’ils peuvent tomber malades en raison du virus, ni s’ils peuvent le transmettre aux humains, aux chiens ou à d’autres animaux. En théorie, les chats sont de meilleurs hôtes pour le virus, mais nous ne sommes pas certains s’ils peuvent tomber malades en raison du virus, ni s’ils peuvent le transmettre. Compte tenu des modes de transmission de la maladie jusqu’à maintenant, on n’estime pas pour le moment que les animaux de compagnie jouent un rôle dans la propagation du virus.

De nombreux virus peuvent être en incubation chez des espèces non-hôtes, mais ils n’entraînent pas de maladie et ne sont pas propagés en assez grande quantité pour infecter d’autres individus (animaux ou humains). Les vétérinaires partout dans le monde espèrent que ce sera le cas pour les chiens et les chats porteurs du SRAS-CoV-2.

Vaccination

Le SRAS-CoV-2 est un bétacoronavirus, alors que les coronavirus entériques canin et félin et la péritonite infectieuse féline sont des alphacoronavirus. Rien n’indique que les vaccins contre les coronavirus entériques canin et félin offriraient une protection contre des coronavirus respiratoires comme le SRAS-CoV-2. Les vétérinaires ne devraient pas encourager toute augmentation ou modification de l’utilisation des vaccins actuellement disponibles dans le contexte de cette épidémie.

Conseil

Les propriétaires d’animaux de compagnie devraient suivre les procédures de contrôle des infections « fondées sur le bon sens » qui ont toujours été recommandées.

  • Respectez les recommandations des autorités sanitaires locales sur la distanciation sociale, l’auto-isolement et la quarantaine.
  • Lavez-vous les mains avant de manipuler vos animaux de compagnie, de manger, de préparer de la nourriture et d’aller aux toilettes, et après.
  • Toussez et éternuez dans un mouchoir ou dans le creux de votre coude.
  • Lavez-vous les mains après avoir toussé ou éternué.
  • Si vous ne vous sentez pas bien, restez à la maison.
  • Tenez votre animal de compagnie à l’écart des autres personnes et animaux si vous-même ou votre animal ne vous sentez pas bien.
  • Évitez les contacts très étroits avec vos animaux de compagnie (baisers, coups de langue, câlins, sommeil partagé), surtout si vous-même ou votre animal ne vous sentez pas bien.
  • Maintenez une distance de plus de deux mètres avec les personnes et les animaux malades.
  • Ne laissez pas les chiens et les chats vagabonder librement. Gardez les chats à l’intérieur. Les chiens peuvent sortir s’ils sont tenus en laisse ou dans une cour clôturée.


Notre compréhension de la maladie change rapidement au fur et à mesure que de nouveaux renseignements sont obtenus. Votre vétérinaire demeure votre meilleure source de renseignements fiables pour maintenir vos petits compagnons à fourrure en bonne santé.

Pour de plus amples renseignements sur le coronavirus en ce qui a trait à vos animaux de compagnie, visitez les sites Web de l’Association mondiale vétérinaire de petits animaux à www.wsava.org et de l’Organisation mondiale de la Santé à www.who.int et le blogue sur les vers et les germes à www.wormsandgermsblog.com.

Contactez votre agent de Allstate pour en savoir plus sur l’assurance pour animaux de compagnie