Passer au contenu principal

Est-il temps de changer mes essuie-glaces?

Imaginez que vous êtes en train de conduire sur l’autoroute. C’est le milieu de l’après-midi et la circulation est dense. Des nuages sombres approchent, et il se met tout à coup à tomber des cordes. Au même instant, les détecteurs de pluie de la voiture activent les essuie-glaces. Que c’est pratique et sécuritaire! Vous êtes à même de réagir plus rapidement aux comportements des véhicules qui vous entourent.

Cette technologie est offerte sur beaucoup de nouvelles voitures, mais elle n’assure pas à elle seule la sécurité du conducteur et de ses passagers en ce qui a trait à la vision de la route. Les balais d’essuie-glaces, bien qu’ignorés trop souvent, jouent eux aussi un rôle important.

En effet, l’examen et le remplacement des balais devraient faire partie de l’entretien normal d’une voiture. Les fabricants automobiles, comme Toyota, recommandent même de les changer tous les six mois.

Bon nombre de sites Internet montrent comment le faire soi-même – c’est une opération facile à réaliser. Il suffit de se procurer des balais de la bonne taille. Pour connaître la taille recommandée par le fabricant de votre voiture, lisez le manuel du propriétaire.

 

L’examen des balais

Gary Kirk, directeur régional de Speedy Glass pour le Grand Toronto, nous donne ces quelques trucs pour savoir si les balais d’essuie-glaces sont encore en bon état :

  • Aspergez le pare-brise de lave-glace et regardez si les essuie-glaces réussissent à tout enlever.
  • Vérifiez si les balais touchent complètement le pare-brise lorsque les essuie-glaces sont en marche et à l’arrêt.
  • Soulevez un essuie-glace et regardez s’il y a des traces de dommages sur le caoutchouc du balai.
  • Faites glisser vos doigts sur le caoutchouc, tout au long de la surface qui touche le pare-brise, pour voir si vous sentez des déchirures ou des imperfections.
  • Vérifiez les embouts pour vous assurer que le caoutchouc demeure bien attaché à la lame des essuie-glaces.
  • Vérifiez la fixation de la lame; elle doit être correctement installée sur le bras.
  • Assurez-vous qu’il n’y a aucun débris, notamment de la vitre, collé à la lame de l’essuie-glace, car cela endommagerait le pare-brise.

 

Prendre soin de ses essuie-glaces en prolongera la durée de vie.

  • En hiver, il est important de bien dégivrer le pare-brise ou de le gratter avant de mettre les essuie-glaces en marche.
  • Veillez à garder propre le pare-brise.
  • Il faut éviter d’utiliser les essuie-glaces lorsque le pare-brise est sec.
  • Si une tempête de neige ou du verglas sont prévus, certains propriétaires laissent leurs essuie-glaces redressés pour éviter qu’ils ne gèlent sur la vitre. Toutefois, cela n’est pas recommandé, car cela pourrait diminuer la pression des essuie-glaces sur la vitre. De plus, le vent pourrait les faire retomber brusquement sur le pare-brise, qui risquerait de s’endommager.
  • Un autre bon conseil est de laver les essuie-glaces chaque fois que vous faites le plein d’essence.

 

Les signes d’usure

Les conditions météo sont la principale raison qui explique l’usure des balais. Le froid glacial de l’hiver, par exemple, peut gravement les endommager. En été, la chaleur et l’humidité ont également un effet important.

Voici quelques signes d’usure indiquant qu’il est temps de remplacer les balais d’essuie-glaces :

  • Claquements ou tressaillements : Avec le temps, il arrive que le balai se courbe lorsque la voiture est stationnaire. Si tel est le cas, le balayage des essuie-glaces produira un claquement.
  • Stries : Les stries se forment sur le pare-brise quand le caoutchouc a séché, puis s’est durci ou a craqué à certains endroits.
  • Déchirure dans le caoutchouc : Cela se produit souvent quand les balais sont vieux.
  • Usure du caoutchouc : Le bout des balais peut rapetisser avec le temps.

 

Pour finir, rappelons que s’assurer de l’efficacité des essuie-glaces est tout aussi important que de vérifier l’état des pneus ou d’effectuer les changements d’huile. Une bonne visibilité est fondamentale à une conduite sécuritaire, qu’on effectue un long trajet sur l’autoroute ou qu’on se déplace dans le quartier.