Passer au contenu principal

Assurance habitation : Les protections supplémentaires les plus populaires

Enhance Your Property Coverage with Endorsements | Insurance Demystified

Vous avez souscrit une assurance habitation pour protéger votre domicile et l’ensemble de vos biens. Avez-vous discuté des protections supplémentaires avec votre assureur? Les protections supplémentaires ou avenants sont des garanties facultatives : ils ne sont pas automatiquement inclus dans un contrat d’assurance, car ce ne sont pas tous les gens qui en ont besoin. On les utilise principalement pour accroître la protection d’une police, soit en ajoutant une garantie, soit en donnant une portée plus grande à une garantie existant déjà dans le contrat pour un élément ou un type d’élément précis. Voyons quelques une des protections supplémentaires les plus populaires.

Protections supplémentaires pour les biens personnels de valeur

  • En quoi consiste l’assurance flottante des objets personnels et que couvre-t-elle?
    Une assurance propriétaire occupant standard couvre en règle générale les biens personnels à hauteur de 50 % à 75 % du montant de garantie du bâtiment (selon l’assureur). Si ce dernier s’élève à 100 000 $ par exemple, l’assurance comprendra un montant allant de 50 000 $ à 75 000 $ pour couvrir les biens personnels comme les vêtements, les meubles, les ordinateurs, les équipements sportifs, et bien sûr, les bijoux.

Cependant, dans le cas de certaines catégories de biens personnels, votre compagnie d’assurance peut fixer un montant maximal de couverture contre un risque assuré, comme le vol. Les bijoux et autres biens précieux sont couverts, mais habituellement jusqu’à un montant maximal potentiellement inférieur à leur valeur réelle – souvent entre 1 000 $ et 2 000 $ par bien. C’est pourquoi certains assureurs proposent un avenant d’assurance flottante des objets personnels, qui sert de garantie autonome couvrant la valeur réelle de certains biens.

  • Qui devrait se procurer cette garantie additionnelle?
    Supposons que votre bague de fiançailles ou de mariage a été achetée, mais que vous ne vivez pas encore avec votre conjoint(e). Qui doit l’assurer? La personne qui l’a achetée ou vous? La réponse : c’est la personne qui a actuellement la bague en sa possession – à son doigt ou à la maison – qui doit souscrire cette assurance.

Si vous avez des biens de grande valeur chez vous, prenez soin de communiquer avec votre assureur pour vérifier les limitations de couverture de vos biens personnels et connaître les solutions qui s’offrent à vous pour entièrement les protéger. Nous vous recommandons également de faire l’inventaire de tous les articles que vous possédez à la maison en y indiquant leur valeur. Vous pourrez ainsi savoir rapidement ce qui a été endommagé ou perdu à la suite d’un sinistre et simplifier le processus de votre réclamation.

Une entreprise à domicile nécessite des protections supplémentaires

Vous avez une entreprise et travaillez à domicile à temps plein? Vous aurez dans ce cas besoin d’un avenant couvrant notamment l’équipement de bureau, les appareils électroniques, vos stocks et le mobilier lié à l’exploitation de votre entreprise. Mais il existe un risque encore plus important : la responsabilité civile. Si des clients, des livreurs ou des employés visitent votre bureau à domicile et qu’un accident se produit (un client glisse dans l’entrée, par exemple) ou si vous faites l’objet d’une poursuite concernant l’un de vos produits ou services, cet avenant pourrait vous éviter bien des soucis. Parce que la protection de la responsabilité civile de votre contrat d’assurance habitation standard ne couvre pas ce type de risque lié au travail, discutez avec votre assureur des garanties additionnelles dont vous pourriez avoir besoin.

Assurance habitation : Les protections supplémentaires les plus populaires

Protections supplémentaires pour faire face au vol d’identité

Le vol d’identité est un phénomène de plus en plus courant dont on parle régulièrement dans les médias. Selon les statistiques du Centre antifraude du Canada, de janvier à juin 2015, les Canadiens ont déposé 2 936 plaintes pour vol d’identité et 11 226 plaintes pour fraude liée au vol d’identité, le tout représentant 6,5 millions de dollars perdus. Voici les principales techniques de vol d’identité selon le Bureau d’assurance du Canada :

  1. Les stratagèmes d’hameçonnage et de piratage sur Internet conçus pour obtenir vos données personnelles.
  2. Les appels ou courriels non sollicités d’une personne prétendant travailler pour la société émettrice de votre carte de crédit, un organisme gouvernemental ou une institution financière.
  3. Une personne qui vous observe lorsque vous entrez votre numéro d’identification personnel à un guichet automatique ou à un terminal de paiement.
  4. Une fouille dans vos poubelles pour trouver des reçus et du courrier sur lesquels paraissent vos données personnelles.
  5. Un voleur d’identité fait une fausse réclamation d’assurance, contracte une hypothèque sur votre propriété, etc.

Comment se protéger contre le vol d’identité?
Vous pouvez vous procurer un avenant pour vous aider à couvrir les frais liés au vol d’identité et aux litiges qui en découlent. Cet avenant permet également de bénéficier d’une ligne d’assistance juridique sans frais pour les questions de droit.

En examinant de près votre police d’assurance habitation, vous vous assurez que tous vos biens de valeur sont couverts et que vous avez les garanties complémentaires nécessaires pour protéger tout ce qui n’est pas inclus dans votre assurance habitation de base.

 Avenants pour les dommages d’eau

Vous avez vu les grands titres et les images dans les médias : les dommages d’eau dus aux refoulements d’égout, aux infiltrations d’eaux souterraines, aux pluies excessives et aux inondations mettent les habitations en péril. En fait, selon le Bureau d’assurance du Canada, on dépense au moins un milliard de dollars chaque année pour couvrir les sinistres de catastrophe, dont la plupart sont liés aux dommages d’eau. Le message est clair : l’eau représente aujourd’hui l’un des plus grands risques de dommages aux habitations canadiennes.

Même si vous pouvez prendre un certain nombre de mesures pour prévenir les dommages d’eau à votre habitation, envisagez d’ajouter à votre police des avenants qui la protégeraient contre de tels dommages, notamment ceux causés par :

  • Une fuite d’eau d’un système d’égout, d’un drain, d’un puisard ou d’une fosse septique;
  • Un mauvais fonctionnement de la pompe d’assèchement;
  • Un refoulement d’égout à la suite du débordement d’une masse d’eau douce.

Communiquez avec votre assureur pour vérifier que vous disposez de la protection et des avenants qui conviennent le mieux à votre situation.

Vous avez des questions à propos des avenants? Faites-le-nous savoir en laissant un commentaire ci-dessous.