Six conseils pour vous aider à gérer l’anxiété de séparation de votre animal de compagnie

Chien regardant par une fenêtre ouverte

De nombreux ménages canadiens ont adopté des compagnons à quatre pattes au cours de la dernière année. Pour de nombreuses personnes, le fait de se retrouver à la maison tous les jours, 24 heures sur 24, a été l’occasion par excellence de se procurer un chat ou un chien, et elles s’y sont attachées. Toutefois, après tout ce temps passé ensemble, les animaux de compagnie ont également développé un attachement et se sont habitués à la présence constante de leurs maîtres.

Alors que les restrictions sont peu à peu levées dans différentes régions, nous reprenons nos activités à l’extérieur de la maison, et nos animaux de compagnie se retrouvent seuls plus longtemps qu’à leur habitude.

Alors, comment habituer nos animaux de compagnie à cette séparation sans leur causer trop d’anxiété?

Nous avons demandé à la Dre Jennifer Sperry, vétérinaire-conseil à Pets Plus Us, de nous donner quelques conseils sur la gestion de l’anxiété de séparation et les moyens de favoriser l’adaptation réussie de votre animal.

Voici six conseils simples qui peuvent être utiles.

Fixez des limites sans tarder

Un mignon petit garçon entraînant son chien

Bien qu’il soit tentant de passer chaque moment avec votre nouvel animal de compagnie, cela pourrait éventuellement avoir des conséquences fâcheuses. Même s’il n’est âgé que de quelques semaines, vous pouvez commencer à habituer votre chaton ou votre chiot à se sentir en sécurité et à l’aise lorsqu’il est seul pendant de courtes périodes. Il est sain pour vous deux d’être séparés, même si ce n’est que par un mur. En laissant votre animal dans un endroit clos, par exemple derrière une barrière et dans une cage, vous pouvez fixer des attentes et des limites. Cela peut sembler difficile au début, mais le fait d’habituer votre animal de compagnie à être séparé de vous lorsque vous êtes tous les deux à la maison peut l’aider à mieux tolérer votre absence et à ressentir moins d’anxiété lorsque vous sortez.

Commencez tranquillement

Fille de race mixte caresser le chat de la famille avant de partir pour l'école

Pour aider votre animal de compagnie à s’habituer à votre absence, commencez par le laisser seul durant de courtes périodes de 5 à 15 minutes pour qu’il comprenne que vous reviendrez et qu’il ne se produira rien de grave durant votre absence. Essayez de revenir juste avant qu’il ne commence à montrer des signes d’anxiété, comme gémir, pleurer ou faire les cent pas. Au fur et à mesure que votre animal s’habituera au fait d’être seul, augmentez la durée des périodes de séparation. Au début, vous pouvez simplement aller dans une autre pièce et le laisser dans sa cage tout en prêtant attention aux signes d’anxiété. Puis, laissez-le seul le temps de faire une courte promenade ou une petite course. Au bout d’un moment, vous pourrez le laisser seul pendant de plus longues durées.

Combien de temps peut-on laisser son animal de compagnie seul?

Lorsque les animaux sont encore jeunes, ils doivent aller se soulager fréquemment et ont besoin de jouer et d’être stimulés davantage qu’à l’âge adulte. C’est pourquoi, dans les premiers temps, il est préférable de ne pas les laisser seuls pendant de longues périodes au cours de la journée. En règle générale, le nombre maximal d’heures pendant lesquelles un chiot peut être laissé seul dans une cage au cours de la journée correspond à son âge en mois. Par exemple, on ne devrait pas laisser un chiot de quatre mois seul dans une cage durant plus de quatre heures au cours de la journée. Un chien d’âge adulte habitué d’être en cage peut y passer une bonne partie de la journée, mais il ne devrait pas y rester plus de huit heures.

Répondez au préalable aux besoins de votre animal

Un chiot labrador chocolat bâillement assis dans un grand bol pour chien - 5 semaines

Le moment idéal pour initier votre animal à une nouvelle expérience, comme celle de se retrouver seul, c’est lorsqu’il est à moitié endormi et détendu. Quand vous l’entraînez à rester seul, donnez-lui l’avantage d’être fatigué, bien nourri et de se sentir à l’aise. Il sera plus susceptible d’accepter un moment de tranquillité et de solitude s’il vient de jouer ou de se promener, s’il a reçu des gâteries et s’il a eu l’occasion de faire ses besoins. Enfin, si vous le laissez en liberté dans la maison pendant votre absence, n’oubliez pas de lui laisser un bol d’eau.

Laissez à votre animal un jouet ou une gâterie pour le distraire

Un chat entouré de jouets

Que vous laissiez votre animal dans une cage ou dans une autre pièce le temps d’une petite pause ou que vous vous absentiez de la maison durant quelques heures, il est judicieux de lui laisser un jouet. Choisissez-en un qui lui demande beaucoup de concentration afin de le tenir occupé et stimulé, de sorte que votre absence passe relativement inaperçue. Les balles distributrices de gâteries (ou tout autre jouet qui cache une gâterie), les friandises glacées ou les casse-tête renfermant des gâteries sont toutes d’excellentes distractions qui, en plus, récompensent votre animal pour ses efforts.

Partez tout bonnement. Évitez de trop annoncer votre départ

La jeune femme adulte méconnaissable quitte sa maison avec un sac à main. Elle part par la porte d'entrée.

Plus vous attirez l’attention sur le fait que vous êtes sur le point de partir, plus votre animal pensera que quelque chose de grave est sur le point de se produire. Ainsi, ne passez pas énormément de temps à caresser votre chien ou à jouer avec lui juste avant votre départ, car il remarquera davantage votre absence. Parlez-lui d’une voix douce, placez-le dans sa cage ou l’enclos avec un jouet pour le distraire et partez, tout simplement. Plus vous partez discrètement, moins il sera anxieux.

Maintenez le statu quo

Vue arrière de l'animal regardant la télévision

Si possible, faites en sorte que l’environnement à la maison soit le même durant votre absence que lorsque vous êtes présent. Par exemple, si vous écoutez souvent la télévision ou la radio, vous devriez songer à la laisser allumée quand vous sortez pour que votre animal se sente bien. Cependant, si votre maison est généralement silencieuse, n’allumez pas la télévision ou la radio avant de partir, car cela ne fera que signaler à votre animal que vous vous apprêtez à partir, ce qui pourrait le rendre anxieux.

Ce qu’il y a de mieux dans l’absence, ce sont les retrouvailles. Votre petite boule de poil est si heureuse de vous voir que votre absence est aussitôt oubliée.


Clause de non-responsabilité : Les renseignements fournis et les opinions exprimées dans ce blogue sont basés sur des recherches et des entretiens avec les autorités indiquées, menés pour le compte d’Allstate du Canada. Ces renseignements sont fournis uniquement pour votre commodité et ne doivent pas être interprétés comme des conseils juridiques ou d’assurance.