Assurance habitation et propriétaires de chiens : Ce que vous devez savoir

Couple de lesbiennes profitant de la vie avec leur chien

Accueillir un chien dans votre foyer est une décision importante. Avez-vous bien réfléchi à la race de chien qui vous conviendrait ou à l’éventualité d’adopter un chien dans un refuge? Avant de ramener votre nouvel ami chez vous, faites provision de nourriture et de jouets et assurez vous que votre maison est à l’épreuve des chiots. Mais, avez-vous pensé à tout? Il y a peut-être un élément qui vous a échappé. L’assurance habitation! Pour un chien? Oui. Étonnamment, beaucoup de gens s’imaginent que le fait d’avoir un chien n’aura aucune incidence sur leurs besoins en matière d’assurance habitation. Pourtant, il en va tout autrement. Votre assureur peut même révoquer votre assurance si vous possédez un chien d’une certaine race.

Voici comment l’arrivée d’un chien dans votre foyer peut affecter votre police d’assurance propriétaire occupant.

Pourquoi vous devez prévenir votre assureur

Votre chien est votre propriété. Vous ne voulez pas penser à l’éventualité qu’il morde ou blesse quelqu’un, mais si cela se produit, vous pourriez être tenu responsable. Le type de garantie pour responsabilité civile dont vous avez besoin est couvert au titre de votre assurance habitation, copropriété ou locataire. Vérifiez votre limite de responsabilité civile auprès de votre assureur. Lorsque vous faites une demande d’assurance habitation (que vous ayez ou non un chien), l’assureur voudra peut-être savoir si vous avez un animal, alors divulguez cette information dès le départ.

Quelle protection vous offre votre assurance habitation en ce qui concerne votre chien?

La garantie pour responsabilité civile vous assure une couverture en cas de blessure causée par votre chien. Certains assureurs peuvent couvrir les dommages causés aux biens d’autrui, quel que soit l’endroit où s’est produit l’incident. Vérifiez auprès de votre assureur pour savoir si votre assurance habitation vous offre une couverture dans ces situations.

Certaines provinces ont des lois précisant qui est responsable d’un chien en cas de blessure causée par celui-ci. Par exemple, la Loi sur la responsabilité des propriétaires de chiens de l’Ontario précise que le propriétaire est « strictement responsable », ce qui signifie que la victime n’a pas besoin de prouver l’intention.

Parlons races de chiens

Voici quelques races qui pourraient ne pas être couvertes par votre assureur (elles varient d’un assureur à l’autre et d’une province à l’autre) :

  • Pit-bull (interdit dans la province de l’Ontario) (en anglais)
  • Rottweiler
  • Races croisées où l’une des races ci-dessus est prédominante
  • Staffordshire Bull Terrier
  • American Staffordshire Terrier
  • Berger allemand
  • Doberman
  • Huskie sibérien
  • Toute race ou tout chien ayant des antécédents de comportement agressif ou imprévisible

Conseils pour prévenir les morsures de chiens

Maintenant que vous en savez plus sur les raisons pour lesquelles vous avez tout avantage à souscrire une option de protection d’assurance habitation appropriée pour votre chien, voici quelques conseils pour prévenir les morsures fournis par l’Ontario SPCA and Humane Society. Comme le rapporte le Globe and Mail (en anglais), quelque 500 000 morsures de chiens surviennent chaque année au Canada et les trois quarts des victimes sont des enfants de moins de 10 ans.

Conseils de la Ontario SPCA and Humane Society (en anglais) pour assurer la sécurité des adultes et des enfants en présence de chiens

  • Ne laissez jamais un enfant sans surveillance avec un chien. Les bébés et les jeunes enfants doivent être surveillés par un adulte en présence de tous les chiens, même le chien de la famille.
  • Apprenez aux enfants à approcher et à jouer doucement avec les chiens.
  • Tendez la main fermée en poing pour que le chien puisse la renifler.
  • Flattez le chien sur le côté du cou ou la poitrine. Évitez de lui flatter la tête.
  • Inscrivez votre chien à des cours d’obéissance et socialisez-le en le mettant en présence d’autres chiens et de personnes.
  • Tenez votre chien en laisse lors des promenades.
  • Assurez-vous que les vaccins de votre chien sont à jour, notamment le vaccin contre la rage.
  • Faites preuve de prudence en présence d’un chien âgé ou handicapé, car vous pourriez facilement l’effrayer ou l’agiter.
  • Évitez de déranger un chien qui mange, qui dort ou qui s’occupe de ses chiots, car il cherchera à défendre son territoire.
  • Ne jamais taquiner, poursuivre ou crier sur un chien. Évitez les jeux brutaux et n’attrapez pas le chien par l’oreille ou la queue.
  • Si votre chien exhibe des signes d’agressivité, comme montrer les crocs ou aboyer de façon prolongée, éloignez-le. N’encouragez jamais votre chien à jouer de manière agressive (le tir à la corde, par exemple).

La seule façon de connaître l’effet exact de votre chien sur votre protection d’assurance habitation est de vous adresser à votre assureur. Celui-ci se fera un plaisir de discuter avec vous de la protection d’assurance responsabilité civile qui convient le mieux à votre situation et des scénarios de couverture en cas d’incident. Il vous indiquera aussi les races de chiens qui ne peuvent être assurées.

Ces renseignements sont fournis uniquement pour votre commodité, et ils ne doivent pas être interprétés comme des conseils juridiques ou des conseils en matière d’assurance.