Soignez vos bâtons de golf et ils vous le rendront au centuple

Soignez vos bâtons de golf et ils vous le rendront au centuple

Les Canadiens adorent le golf. Les chiffres ne mentent pas. Environ 5,7 millions de Canadiens pratiquent ce sport, et c’est le Canada qui compte le deuxième plus grand nombre d’aménagements de golf publics ou privés dans le monde.

S’il est vrai que les propriétaires et exploitants de terrains de golf cherchent à rendre le sport plus accessible, jouer au golf n’en est pas moins une activité coûteuse. Il faut compter le prix de l’équipement et des cours et les frais d’adhésion à un club.

Les bâtons de golf représentent à eux seuls un sérieux investissement : le prix d’un ensemble complet varie entre 300 $ et plusieurs milliers de dollars. Le coût d’un bois pour hommes de marques Titleist, Callaway, Ping ou TaylorMade peut dépasser les 500 $. Et les femmes doivent s’attendre à débourser tout autant pour des bois signés Callaway ou Cobra.

De plus, Mike Miller, professionnel adjoint au club de golf Glen Abbey (en anglais) à Oakville, en Ontario, précise que son établissement incite tous les joueurs qui s’équipent de bâtons à les faire ajuster sur mesure, ce qui représente une dépense additionnelle.

Protégez votre investissement

Il est donc impératif d’entretenir vos précieux bâtons de golf.

« Rentabilisez encore davantage votre investissement en prenant soin de votre équipement », indique Rob Pearce, directeur de golf au club St. Andrew’s Valley (en anglais) à Aurora, en Ontario. M. Pearce est également un Leadership Advisory Member pour Titleist (en anglais), le titre le plus important accordé aux professionnels du golf qui occupent la fonction d’ambassadeurs de la marque.

Selon MM. Pearce et Miller, la terre, la saleté et l’humidité sont les principales ennemies des bâtons. Nous avons donc dressé la liste des règles d’entretien à suivre pour maintenir vos bâtons en bon état.

 

Règles d’entretien de base

  • Pendant vos parties, emportez toujours une serviette. Mouillez-en l’une des extrémités avant le départ afin de pouvoir essuyer, puis sécher la face de votre bâton après chaque coup. « Les rainures sur la face du bâton occupent une fonction importante », indique M. Pearce. « S’il y a de l’herbe ou de la saleté sur la face du bâton ou si les rainures sont remplies de terre, l’effet de balle pourrait en être affecté. Et par le fait même, la distance et la direction du coup. »
  • Après une partie, prenez le temps de nettoyer les poignées de vos bâtons au poste de nettoyage du club à l’aide d’une serviette humide (pas besoin de savon à cette étape). Séchez-les bien. Passez ensuite les têtes des bâtons sous l’eau froide, puis séchez-les bien. Il est important de ne pas utiliser de l’eau chaude, car vous risquez de ramollir la colle qui tient cette pièce en place.
  • Hors saison, M. Pearce recommande de nettoyer à fond les bâtons, puis de les entreposer dans une pièce sans humidité où la température est contrôlée. Autrement dit, pas dans la chaufferie ni dans la chambre froide. Il est essentiel que la température demeure stable. S’il fait trop froid, précise M. Miller, les poignées risquent de durcir ou de se fendre. Idéalement, rangez vos bâtons hors du sac pour que l’air puisse circuler dans la tige en passant par les trous d’aération au bout des poignées.
  • Prolongez la durée de vie de vos bois en couvrant leur tête d’une housse. En effet, ces bâtons sont plus facilement abîmés lorsque vous les sortez du sac et les y remettez.
  • Miller recommande de remplacer les prises des poignées après environ 140 parties.

Quand le nettoyage ne suffit plus

Le nettoyage est essentiel, mais passé un certain point, il ne suffit plus. Vous devez alors remplacer les bâtons ou les poignées.

  • Si les poignées de vos bâtons demeurent brillantes ou deviennent glissantes après le nettoyage, songez à les remplacer.
  • Si vous remarquez une petite encoche ou une entaille sur la tige, c’est qu’il est temps de la remplacer.
  • Si vous jouez ou vous exercez souvent, envisagez de remplacer au moins vos cocheurs (après 70 parties avec les mêmes bâtons, disons). C’est que les rainures sur les faces des cocheurs ont tendance à s’éroder. M. Miller suggère aussi de faire aiguiser les rainures après un certain temps pour leur donner un coup de fraîcheur (et éviter ainsi d’avoir à racheter des têtes neuves tout de suite).

Mettez toutes les chances de votre côté. En soignant vos bâtons, vous prolongerez leur durée de vie, jouerez mieux et, à long terme, réaliserez des économies.