Passer au contenu principal

Lumière sur la protection solaire

Lumière sur la protection solaire

C’est l’été et la vie est belle! Si votre famille ressemble à la mienne, elle passe probablement chaque seconde de son temps libre sous le soleil, que ce soit au parc d’attractions, autour du barbecue ou sur le bord de l’eau. Avant d’aller vous amuser dehors, assurez-vous toutefois que tous les membres de votre clan savent comment prévenir, reconnaître et traiter les affections liées à la chaleur.

Selon la Société canadienne du cancer , le cancer de la peau est le type de cancer le plus fréquent au Canada et l’un des plus faciles à prévenir. Le meilleur moyen de réduire le risque de développer ce cancer est de réduire notre exposition aux rayons ultraviolets (UV) tout au long de l’année – et non seulement l’été.

Voici des conseils simples pour combattre la chaleur et profiter du soleil en toute sécurité

1. Vérifiez l’indice UV. Avant de sortir, vérifiez l’indice UV. La Société canadienne du cancer recommande de réduire notre exposition au soleil entre 11 h et 15 h (soit quand les rayons sont à leur plus fort) ou à toute heure du jour quand l’indice UV est de 3 ou plus. Méfiez-vous, même par temps couvert! Les rayons UV peuvent traverser les nuages, le brouillard, la brume et le smog.

2. Ne lésinez pas sur l’écran solaire. Avant de sortir, appliquez un écran solaire de bonne qualité sur toute partie de votre corps qui n’est pas couverte et réitérez l’opération toutes les deux heures. Choisissez un écran doté d’un facteur de protection solaire (FPS) de 30 ou plus et assurez-vous qu’il offre une protection contre les rayons UVA et UVB (l’étiquette mentionnera « à large spectre »). Suivez le mode d’emploi sur le contenant pour savoir quand renouveler l’application (particulièrement après vous être baigné ou avoir transpiré). Et ne négligez pas vos lèvres : choisissez un baume doté lui aussi d’un FPS. Cependant, les règles sont différentes pour les tout-petits – n’appliquez pas d’écran solaire sur les bébés de moins de six mois, car leur peau est plus fine et risque de laisser pénétrer une trop grande quantité de substances chimiques. Évitez autant que possible de les exposer au soleil et à la chaleur, mettez-leur un chapeau à large bord et utilisez une poussette munie d’un pare-soleil pour leur offrir de l’ombre en tout temps.

Choisir un écran solaire

  • Selon la Société canadienne du cancer, aucun écran solaire n’offre une protection complète. Les écrans dotés d’un FPS de 15 bloquent 93 % des rayons UVB, tandis que ceux dotés d’un FPS de 30 ou plus bloquent 97 % des rayons UVB.
  • Si les écrans solaires en aérosol semblent pratiques, respirer leur contenu peut toutefois irriter les poumons. De plus, il est difficile de déterminer si la bonne quantité du produit a été appliquée et certains écrans en aérosol sont inflammables.
  • Demandez à votre médecin ou votre pharmacien de vous conseiller pour déterminer l’écran solaire le mieux adapté à vos besoins et à ceux de vos enfants, car certains ingrédients, notamment l’acide 4-aminobenzoïque (PABA), peuvent causer des allergies cutanées.

3. Privilégiez la prudence et non l’apparence! Portez un chapeau à large bord et des vêtements amples faits de tissus légers qui laissent passer l’air, comme le coton. Ou optez pour des vêtements conçus spécialement pour vous protéger des rayons UV, lesquels sont encore plus efficaces qu’un écran solaire (selon la Société canadienne du cancer).

4. Ne laissez JAMAIS des enfants ou des animaux de compagnie dans une voiture stationnée. On entend chaque année des histoires tragiques d’enfants ou d’animaux laissés dans une voiture à la chaleur. Selon le Conseil canadien de la sécurité, les bébés et les jeunes enfants souffrent plus rapidement et plus violemment des effets de la chaleur extrême que les adultes. La température corporelle d’un enfant peut grimper de trois à cinq fois plus rapidement que celle d’un adulte. Et la température à l’intérieur d’une voiture climatisée, puis laissée au soleil, peut passer de 35 °C à plus de 50 °C en l’espace de 20 minutes! Laisser une fenêtre légèrement ouverte ne change alors pas grand-chose.

5. Hydratez-vous suffisamment. Buvez beaucoup d’eau, car la transpiration fait perdre ses sels et ses minéraux à l’organisme. Il est judicieux d’éviter les boissons contenant de la caféine (thé, café, cola) ou de l’alcool, étant donné qu’elles peuvent entraîner la déshydratation, laquelle en retour empêche le corps de contrôler sa température convenablement.

6. Sortez vos verres fumés! On a tendance à l’oublier, mais les yeux aussi sont exposés aux rayons UV. Assurez-vous que toute la famille possède des lunettes de soleil bien ajustées qui offrent une protection contre les rayons UVA et UVB.

7. Limitez votre exposition au soleil. La meilleure façon de protéger votre peau est de privilégier les endroits ombragés, en vous installant par exemple sous un grand arbre, un auvent, un parasol ou une tente. Cela dit, le simple fait de vous mettre à l’ombre ne vous garantit pas une protection complète contre les effets nocifs du soleil. S’il est vrai que votre peau risque moins de brûler, vous devez quand même penser à vous protéger des rayons UVA et UVB.

8. Ménagez-vous. Si vous travaillez ou faites de l’exercice par temps chaud, allez-y à votre rythme et hydratez-vous suffisamment. Si possible, entraînez-vous tôt le matin avant que le soleil ne devienne trop fort. Si vous commencez à vous sentir faible, essoufflé ou étourdi, allez vous rafraîchir à l’intérieur.

9. Assurez-vous que les personnes âgées de votre entourage se portent bien. Si vous connaissez une personne âgée ou aux prises avec des problèmes de santé, prenez de ses nouvelles lorsque le mercure monte pour vérifier qu’elle s’hydrate suffisamment et qu’elle ne souffre pas d’une affection liée à la chaleur.

10. Restez au frais à l’intérieur. Quand il fait extrêmement chaud, que le facteur humidex bat des records et qu’il y a du smog dans l’air (vous savez de quoi je parle!), restez dans un endroit climatisé. Si vous n’avez pas de système de climatisation à la maison, allez vous rafraîchir dans un endroit public, comme un centre commercial ou un centre communautaire.

11. Connaissez vos médicaments. Savez-vous que certains médicaments peuvent rendre votre peau plus sensible aux rayons UV? Consultez votre médecin pour connaître les effets possibles des médicaments que prennent les membres de votre famille.

12. Apprenez à reconnaître les symptômes des affections liées à la chaleur. Jetez un coup d’œil aux conseils de la Croix-Rouge canadienne pour reconnaître les symptômes des affections liées à la chaleur et savoir comment les soulager.

Il fait bon jouer dehors et profiter du beau temps – il y a tant à faire et à voir, et passer du temps au soleil contribue naturellement à la production de vitamine D dans le corps. Mais pour un été sans souci et sous le signe de la santé, gardez ces conseils en tête en tout temps!

Quelles précautions prenez-vous pour profiter du soleil en toute sécurité? Faites-le-nous savoir en laissant un commentaire ci-dessous.